Belgique: Centrale de Gevangenis Leuven

Les formateurs du Programme pour les Prisons partage l'histoire d'un détenu

"In my first prison program in Belgium at the Centrale Gevangenis leuven, I met a man named Marco. He is regular with his practices taught on the program and pratices yoga from a book on yoga, taken by him from the library.""Dans mon premier programme pour les prisons en Belgique à la Prison Centrale de Gevangenis Leuven, j'ai rencontré un homme du nom de Marco. Il est régulier avec ses pratiques enseignées pendant le programme et il pratique le yoga avec un livre sur le yoga qu’il a emprunté à la bibliothèque."

Le rêve d’un détenu

"Il voulait être un enseignant et diffuser ces connaissances, mettre en place un centre de yoga à Anvers, et il voulait également voyager pour témoigner à propos du changement dans sa vie et la valeur des pratiques et des connaissances de l'Art de Vivre."

Briser les cercles vicieux

"J'ai personnellement été touché par son humanité, dans un système inhumain et par son désir sincère de bonté, de non-violence et d'amour. Le système pénitentiaire, malgré la bonne volonté de beaucoup de gens qui y participent, est encore très impitoyable et fait sortir parfois le pire dans un prisonnier. Il se retrouve dans un cercle vicieux d'agression et de violence qu'il n'aime pas mais qu’il n'a pas été en mesure de briser."

Y a-t-il un avenir?

"Théoriquement, nous ne savons pas si, et quand il sera de nouveau libre. Nous attendons donc un miracle avec espoir, un jour. Nous voulons qu'il sache qu'il y a la famille de l’Art de Vivre, à laquelle il appartient."