Le Yoga médical | L’Ayurveda | La guérison par le Yoga

medical yoga

Le yoga peut apporter un remède à toutes les maladies du corps et du mental

Lorsque l’on pratique le yoga régulièrement, ce n’est pas seulement efficace comme remède à la maladie, mais aussi comme médecine préventive.

La vie a quatre caractéristiques : elle existe, évolue, s’exprime et s'éteint. Pour cela, elle dépend de cinq éléments : la terre, l’eau, l’air, l’éther et le feu.

Pour rendre cela plus facile à comprendre, nous pouvons introduire les cinq sens et leurs objets : la vue, l'odorat, le goût, l’ouïe et le toucher.

Selon l'Ayurveda, la vie, ou l'existence, n'est pas un compartiment rigide, mais un flux harmonieux. Même ces cinq éléments, dont tout l'univers est composé, ne sont pas des compartiments étanches d’objets définis. Ils coulent l’un dans l’autre ; chacun des éléments contient les quatre autres.

L’élément le plus subtil en nous est l'espace, dont le mental est composé, et le plus grossier est l'élément terre, dont sont faits nos os et moelle, peau et structure. Et ceci se divise encore en trois Doshas : Vata (l’élément air), Pitta (élément feu) et Kapha (élément eau). C'est une façon de comprendre la physiologie, ses caractéristiques et son reflet sur l'esprit. Le déséquilibre dans l'un quelconque des éléments du corps s’appelle dosha.

Quand une maladie survient, elle vient d’abord sous la forme de pensée, l’aspect le plus subtil ; ensuite, sous la forme de son, puis sous la forme de lumière, c'est-à-dire l'aura. C'est alors seulement que la maladie se manifeste dans le corps. Des symptômes simples surviennent sous forme fluide, ce qui peut être éliminé, puis la maladie se manifeste dans la forme la plus brute, où elle nécessite des médicaments.

Dans les traitements comme l'aromathérapie, une maladie peut être guérie seulement par le biais de parfum. L’aromathérapie se concentre principalement sur l'aspect préventif.

L'approche holistique de l'ayurveda inclut l'exercice, la respiration et la méditation. Il est très intéressant de noter la relation entre la respiration et les différents doshas dans le corps (vata, pitta et kapha.) Ces trois doshas affectent certaines parties du corps plus que d’autres.

Par exemple, vata (l’élément air) est prédominant dans la partie inférieure du corps, tels que l'estomac, l'intestin. Des maladies telles que les problèmes gastriques et les douleurs articulaires sont dues au déséquilibre de vata.
Kapha est prédominant dans la partie moyennne du corps. La toux est principalement le résultat d'un déséquilibre de kapha. (Peut-être le mot ‘toux’ vient-il du mot sanscrit ‘kapha’.)

Et pitta affecte la partie supérieure du corps, c'est à dire la tête. La colère est une manifestation de pitta.

nadi shodhan pranayam

Le yoga ou des techniques de respiration telles que le Sudarshan Kriya (Technique de guérison par le souffle de l'Art de Vivre) et le pranayama en trois étapes (en canalisant le Prana ou force de vie dans différentes parties du corps) ont un effet sur ces trois doshas.

Parmi différents pranayamas et autres techniques de respiration, il y a des pranayamas (exercices de respiration) spécifiques pour les parties basses, moyennes et supérieures du corps, qui contribuent à équilibrer les zones respectives.

Comment apporter la bonne santé à notre système ?

Tout d'abord, en prenant soin de l'élément éther, le mental. Si votre mental est enlisé dans trop d’impressions et de pensées, et que cela vous vide de votre puissance de résistance, c'est là que cela prépare votre corps pour des maladies. Si le mental est clair, calme, méditatif, et agréable, la résistance du corps augmente et ne permet pas à la maladie de venir dans le corps. Le premier remède est de calmer le mental, venant de l’aspect le plus subtil de la création, l'éther.

Puis vient l'élément air, le souffle. L’aromathérapie et d'autres techniques sont dans cette catégorie.

Ensuite, l’élément lumière et la thérapie par la couleur. Avant qu'une maladie se manifeste dans le corps, on peut le voir dans l'aura de la personne. En énergisant notre système avec le prana, ou énergie de vie, on peut nettoyer l'aura et empêcher la maladie.

C'est ce que fait le yoga. Le but du yoga est d’arrêter la douleur avant qu'elle n'arrive, de brûler la graine de douleur avant qu’elle ne germe.

Puis vient l'élément eau. Le jeûne avec de l'eau ou la purification de l’organisme avec de l'eau peut apporter beaucoup d'équilibre au système.

Le dernier recours est différentes herbes médicinales, les médicaments et la chirurgie. Tout cela vient quand tout le reste échoue ou si nous négligeons ces autres étapes.

La santé est le corps sans maladie, le souffle sans tremblements, l'esprit sans stress, sans inhibition, la mémoire sans obsession, l’ego qui inclut tout cela, et l'âme sans douleur.
~ Sri Sri Ravi Shankar