Donner des directives aux jeunes détenus.

“Je n'ai jamais senti ma respiration aussi légère avant, de toute ma vie. Aujourd'hui, je me sens tellement en paix et silencieux, je n'avais jamais ressenti ça avant” Un jeune détenu, Tihar Jail, Delhi, Inde.

Le stage de l'Art de Vivre (Yes+) Responsabilisation et Compétences pour les Jeunes, a été mené pour 200 jeunes détenus à la prison N°5 du Complexe Tihar Jail, et a eu un remarquable impact sur les jeunes. Le groupe d'adolescent, âgés de 16 à 25 ans, était connu pour être inflexible, grossier et pas dociles. Le professeur Rohit Ranja, YES+ a dit: "Au départ, c'est assez difficile de retenir leur attention. Mais après le Sudarshan Kriya, il est devenu facile de communiquer avec eux".

L'atelier était étalé sur 5 jours et mené par 12 professeurs. Au départ les jeunes n'étaient pas enthousiastes, mais ils ont lentement commencé à apprécier le cours. Dès le troisième jour, on pouvait voir un changement substantiel - les adolescents offraient leur aide pour l'atelier. Ils devenaient réceptifs et même ouvert pour partager leurs expériences à la fin de l'atelier. Sayeed (le nom a été changé), 22 ans, s'est arrêté de fumer et a promis de quitter sa vie de criminel.

Leurs expériences peuvent faire pleurer.

Le professeur de YES+ Karan Nijhawan a partagé, "Initialement il était difficile de leur demander de faire quelque chose, mais avec le temps et après l'expérience du Sudarshan Kriya, ils montraient un changement notable. Partager leurs expériences peut faire pleurer."

Le personnel pénitentiaire aussi remarque que le programme a eu un impact positif incroyable sur le groupe. S.C.Bharadwaj, sur-intendant de la prison N° 5 a dit que le cours était bien organisé et a été immensément bénéfique pour les prisonniers. Il a dit, "Les techniques de respirations aident les prisonniers à libérer toutes leurs émotions négatives et à voir leur vie avec de nouvelles perspectives. Ils ont été encouragés à exploiter leurs talents cachés."

Enseigner au Tihar depuis 1999

Le programme Prison SMART de l'Art de Vivre, de gestion du stress et de réhabilitation, a été introduit dans la prison du Tihar en 1999. 48000 détenus de la prison du Tihar ont bénéficiés de ce programme. Ces cours spéciaux ont été conduits pour le personnel pénitentiaire pour faire face au stress, inhérent à la nature de leur travail. Le cours est organisé deux fois par an pour le personnel, et près de 130 membres ont bénéficiés du cours d'introduction de l'Art de Vivre.